Assurance auto résiliée pour non paiement : Solutions

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Etre résilié par la compagnie d’assurance à cause du non paiement des cotisations, est un événement fâcheux qui peut arriver à tout conducteur soit qu’il passe par une situation financière difficile, soit qu’il s’agisse d’une erreur ou d’un malentendu entre la banque et la compagnie d’assurance.

Le conducteur se retrouve donc, dans une situation difficile, entre retrouver une nouvelle compagnie d’assurance qui puisse le couvrir à des prix plus ou moins raisonnables, en plus des garanties intéressantes et qui dispose également d’un bon rapport qualité/prix. Sauf qu’en étant résilié, il n’est pas évident dans la mesure où une grande majorité de compagnies n’acceptera pas de couvrir un conducteur déjà résilié, pour la simple raison qu’il représente un taux de risques élevé pour la compagnie d’assurance. Le 2ème point qui s’ajoute est celui de la redevance. L’assuré quoiqu’il soit résilié, doit toujours la somme qu’il n’a pas réglé à sa compagnie d’assurance. Ce dernier se retrouve donc entre la difficulté de payer ce qu’il doit à sa compagnie et de retrouver un nouvel assureur après résiliation pour non paiement.

Le non paiement est une erreur grave qui coûte cher au conducteur, quoique des fois il n’en est pas totalement responsable. Toutefois, il en assume la responsabilité dans la mesure où une assurance auto est un accord contractuel entre 2 parties, la 1ère qui se manifeste en l’assureur offrant des garanties en contrepartie d’une rétribution financière.

Qu’en dit la loi et quelles solutions s’annoncent ?

Le code des assurances précise clairement que dans le cas de non paiement des cotisations, l’assuré dispose de 10 jours pour le faire, dans le cas d’une réponse négative, l’assureur envoie une lettre recommandée de mise en demeure de règlement sous 30 jours. Si l’assuré paye, ses garanties sont encore valides le lendemain du paiement. Si l’assuré ne paye pas, son contrat d’assurance auto est suspendu et 10 jours plus tard, le contrat est rompu de façon définitive.

Attention ! Le conducteur est toujours tenu de payer ses cotisations en plus de ce qu’on appelle les « intérêts légaux ». Ils s’ajoutent à l’ensemble de la somme, ils sont appliqués à cause du retard de paiement.

Devant une telle situation les conducteurs résiliés se retrouvent étiquetés, et sont souvent victime de majoration de prime lorsqu’une compagnie d’assurance accepte de les couvrir. Les formules qui proposent des garanties pour conducteurs résiliés restent la meilleure option pour ce genre de personnes.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »